Actualités


  • MARS 2017

    Le point sur les taux d’emprunt avec votre agence Adresse en ville

    2016 a été une année très dynamique en termes d’immobilier, selon les Notaires de Paris-Île-de-France. La bonne tenue du marché immobilier s’est confirmée avec 188 000 logements vendus en Ile-de-France, soit + 8% en un an dans l’ancien et +10% dans le neuf. Cette embellie allait de pair avec une inversion de tendance sur les prix et une hausse qui s’est progressivement diffusée du centre vers la périphérie de la Région.

    Légère hausse progressive des taux

    En novembre 2016, Artémis Courtage, courtier et conseil en crédit immobilier,  constatait une légère remontée des taux de crédit immobilier, entre 0,1 et 0,3% selon les établissements bancaires. Mais les risques d’une hausse brutale est peu probable sachant que l’inflation est encore très faible tout comme la croissance. Par ailleurs, les banques disposent encore de marges importantes pour proposer des taux de crédit attractifs aux acquéreurs bénéficiant d’un bon dossier.

     C’est le moment d’acheter

    Ce léger rebond pousse les acheteurs à accélérer leur projet et les plus hésitants à se décider. Néanmoins, il n’est pas nécessaire de se précipiter car cette remontée des taux reste très progressive et limitée, même si, selon les Notaires de France, les prix commencent à légèrement remonter.

     

    ...

    Lire la suite

    Publié le


  • Octobre 2016

    Investir à Levallois pour louer dans l’immobilier : LA solution !

    Il existe des biens plus rentables que le livret A ou l’assurance-vie ! En réalité, il n’y a pas de meilleur placement que l’investissement immobilier qui offre, avec un faible niveau de risque, un rendement d’environ 4% net (avant impôt) quand l’assurance vie se situe aux alentours de 3 % (avant impôt) et le Livret A à 0,75%.

    Vous souhaitez des revenus immédiats, vous constituer un patrimoine, anticiper pour avoir plus tard un complément de retraite ? Avec des taux historiquement bas, des prix encore relativement raisonnables, c’est donc le moment de vous lancer dans l’investissement immobilier pour louer à Levallois, même si vous n’êtes pas propriétaire de votre résidence principale.

    Il est en effet possible d’acheter pour louer sans détenir les fonds nécessaire. Qui paye alors ? Votre locataire. Les loyers que vous percevez remboursent votre prêt et contribuent à créer votre patrimoine.

    Un investissement locatif se prépare consciencieusement. Pour le réussir au mieux, tenez donc compte de plusieurs critères essentiels : l’emplacement, l’attractivité locative et la qualité du bien.

    Quelle est votre capacité d’emprunt ? Avez-vous un apport ? Reportez-vous vers un courtier de qualité.

    Dans tous les cas, l’emplacement est primordial : transports en commun, commerçants à proximité, restaurants… Autant de critères qui font l’attractivité de Levallois !!

     

    ...

    Lire la suite

    Publié le


  • MAI 2016

    La baisse des frais des notaires : quel impact sur un achat immobilier ?

    Dès ce mois de mai, les frais de notaire baissent de 2,5%, à Levallois comme ailleurs.

    Une baisse visible pour les petites transactions…

    Le montant des frais de notaires sera désormais plafonné à 10 % du montant de la transaction immobilière, avec un tarif minimum de 90 €, quand ils pouvaient parfois atteindre 30 %, selon la complexité des dossiers. Cette mesure sera surtout significative pour les petites transactions immobilières. Ainsi l'achat d'une cave d'immeuble pour 2 000 euros donnera lieu à 200 euros de frais de notaire, contre 880 euros avant la réforme. Mais pour le gros des transactions, le changement sera quasiment invisible. Pour l'ensemble des ventes immobilières, la réforme devrait entraîner une baisse de seulement 1,4%.

    . …avec des remises en plus ?...

    Autre mesure : les notaires pourront faire une remise d'un montant maximum de 10 %, mais seulement au-delà d'un seuil de 150 000 euros. On voit mal comment, alors que leurs honoraires viennent de baisser, ils pourraient encore consentir une nouvelle remise, d'autant s'ils en consentent sur tel ou tel type d'acte, ils devront l'appliquer à tous leurs clients ! A titre d'exemple, pour une vente de 200 000 euros, une ristourne du notaire de 10% ne représentera que 40,7 euros !

    … mais qui ne compense pas les hausses fiscales

    Cette baisse des tarifs des notaires ne viendra pas compenser la hausse des droits de mutation, versés pour le fisc au notaire en même temps que ses honoraires. Car ces droits sont des taxes calculées sur le prix de vente et destinées au département, à la commune et à l'Etat. Or, dans beaucoup de départements, comme les Hauts-de-Seine et, notamment à Levallois-Perret, cette taxe est passée de 3,80 % à 4,50 %, Paris étant le dernier en date à avoir mis en place cette hausse en janvier dernier.

    Un exemple

    Selon les calculs de Vousfinancer.com : pour un bien de 400 000 €, à Paris, les frais d'achat se sont alourdis de 2 800 € depuis le 1er janvier. La baisse de 10 % de la part des notaires - qui représente entre 0,8 % et 1,10 % du prix du bien - vient réduire les frais d'acquisition de 370 € environ, ce qui est loin de compenser la hausse de la part départementale !

    ...

    Lire la suite

    Publié le


  • Novembre 2015

    En 2016, le nouveau PTZ devrait  vous aider à acheter un appartement  à Levallois

    Dès le 1er janvier 2016, le PTZ sera être étendu à tout le territoire. Cette nouvelle réjouira les primo-accédants qui trouveront une aide non négligeable dans ce nouveau dispositif approuvé par l’Assemblée nationale le 12 novembre dans le projet de budget 2016.

    Voici les grandes lignes du dispositif, à compter du 1er janvier :

    Un montant du prêt revu à la hausse

    Le pourcentage retenu pour calculer le montant du futur prêt à taux zéro est fixé à 40% du coût de l’acquisition, contre 18 ou 26% auparavant. Le reste du montant de l’acquisition  faisant l’objet d’un emprunt ordinaire.

    Dans l’ancien, obligation de travaux

    Le « PTZ dans l'ancien » restera conditionné à la réalisation d'importants travaux de rénovation (pour un coût d'au moins 25% du prix d'achat).

    Un relèvement des plafonds des ressources

    Ces plafonds sont fixés en fonction de zones géographiques ; à Levallois (en zone A) étant l’une des zones les plus tendues, les revus annuels autorisés y sont donc parmi les plus élevés.

    Pour 1 personne : 37 000 €  

    Pour 2 personnes : 51800 €

    Pour 3 personnes : 62 900 €


    Pour 4 personnes : à 74 000 €

    Le coût de l'opération

    Un plafond sur lequel sont calculés les 40% de prêt a été fixé, lui aussi en fonction des zones géographiques. A Levallois :

    Pour 1 personne : 150 000 € (soit un PTZ de 60 000 €)

    Pour 2 personnes : 210 000 €

    Pour 3 personnes : à 255 000 €

    Pour 4 personnes : à 300 000 €

    Un différé de remboursement pour tous

    Un différé de remboursement d'au moins 5 ans sera appliqué à chaque PTZ. La durée du remboursement pourrait s’étendre de 5 à 20 ans selon les revenus.

    Avec ces nouvelles mesures, le gouvernement veut aider les Français à devenir propriétaires de leur logement et relancer l’immobilier, fer de lance de l’économie, en créant ainsi des emplois dans la rénovation et la réhabilitation de l’habitat ancien.

    2016 pourrait donc être le bon moment pour acheter un appartement à Levallois, en profitant de taux bas, accompagnés de ce prêt à taux zéro.

     

    ...

    Lire la suite

    Publié le


  • Octobre 2015

    Le délai de rétractation pour l'achat d'un bien immobilier s'allonge


    Devenir propriétaire engage sur des sommes importantes qui nécessitent réflexion et demande du temps pour bien étudier les informations reçues concernant le bien immobilier en question (diagnostics, documents relatifs à la copropriété, etc.). La loi Macron, publiée le 7 août 2015, a modifié la loi Alur, notamment sur un point intéressant pour les acquéreurs d'un bien immobilier à Levallois-Perret ou ailleurs.

    Ce que dit la loi Macron

    Grâce à cette loi, l'acquéreur dispose de davantage de temps pour tout étudier car le délai de rétraction pour l'achat d'un bien immobilier, qu'il soit neuf ou ancien, studio ou 5 pièces…, est de dix jours contre sept auparavant.

    Dix jours pour réfléchir

    Depuis le 8 août, une fois que l'acquéreur a reçu la signification du compromis de vente par lettre recommandée de son agence immobilière, il a donc dix jours, soit trois de plus, pour changer d'avis, sans se justifier ni payer aucune pénalité.

    Achetez sans angoisse

    L'acquisition de votre appartement à Levallois-Perret se fait désormais avec plus encore de sérénité…

    ...

    Lire la suite

    Publié le


  • Septembre 2015

    Adresse en ville, l’agence immobilière à Levallois sans vitrine, adaptée au monde d’aujourd’hui

    Adresse en ville n’a pas de boutique, c’est un choix délibéré. J’ai créé cette agence immobilière en 2012 pour coller aux besoins actuels.

    Inutile désormais d’avoir une vitrine sur rue puisque, dans l’immobilier, 98% des recherches passent par Internet.

    C’est donc la présence en ligne qui fait la différence, une bonne visibilité et, bien sûr, un service de qualité.

    Une agence immobilière présentant de multiples avantages

    Ma qualité de service vient de mon expérience avant tout, après dix années passées en agence à Levallois-Perret.

    Je connais donc parfaitement le marché immobilier, ce secteur particulier et plus largement le marché de l’ouest parisien.

    Seule aux commandes de mon agence, je suis en relation étroite et personnelle avec tous mes clients, acquéreurs et vendeurs. 

    Mes clients sont satisfaits et le font savoir – voir rubrique Avis.

    Autre avantage : les frais d’agence modérés

    N’ayant pas à supporter les coûts d’une boutique, Adresse en ville peut proposer à ses clients des honoraires réduits, plus avantageux que ceux d’agences immobilières traditionnelles. Un plus !

    Disponibilité et adaptabilité d’Adresse en ville : les clés de sa réussite !

    ...

    Lire la suite

    Publié le


  • Juillet 2015

    Les taux d’emprunt immobilier ne baisseront plus…

    La fin de la baisse n’est plus très loin… Si les taux ont un peu reculé en juin sur le marché du neuf, ils ont légèrement remontés sur celui de l’ancien.

    La hausse est pourtant limitée. Certaines banques ne remontent pas leurs taux mais durcissent plutôt leurs critères de sélection. En effet, leurs taux varient selon le profil des acquéreurs : il est possible d'emprunter sur 15 ans en moyenne à 2,20 %, mais à 1,60 % pour les bons dossiers ; et sur 20 ans, à 2,50 % en moyenne, voire 1,90 % pour les bons dossiers.

     

    Un recul plus marqué sur les courtes durées

    Si les taux des crédits ont beaucoup baissé depuis 2012, le recul est plus marqué sur les durées courtes, les banques cherchant à capter en particulier des acquéreurs potentiels pouvant emprunter sur 15 ou 20 ans maximum, avec un bon apport.

    Par ailleurs, il faut savoir qu’emprunter sur 30 ans n’a plus de sens.  Allonger la durée du prêt de 25 à 30 ans ne permet en effet ni d'accroître la capacité d’emprunt ni de faire baisser les mensualités. Ce qui explique pourquoi la plupart des banques sont réticentes, aujourd’hui, à prêter sur 30 ans.

     

    Un marché immobilier toujours dynamique en début d’année

    Les niveaux actuels des taux, conjugués à des durées longues, permettent toujours aux jeunes et aux revenus modestes d’entrer sur le marché de l’accession au logement et se conjuguent, naturellement, avec une baisse de l’apport personnel. Ce qui est plutôt favorable aux petites surfaces : studio ou deux pièces… 

     

    Le  + Adresse en ville : ne renoncez pas à emprunter, les taux sont encore très favorables !

     

     

     

     

    ...

    Lire la suite

    Publié le


  • Mai 2015

    Faire appel à une agence immobilière multiplie par 3 ses chances de vendre

    Les chiffres parlent d’eux-mêmes : dans le cadre de la vente d’un appartement ou d’une maison, l'efficacité des agences immobilières est entre 3 et 4 fois supérieure à celle des particuliers. C’est ce que révèle une étude* récente réalisée par trois chercheurs auprès de  6 077 personnes.

    Les vendeurs font surtout confiance aux agences 

    Pour ceux qui souhaitaient vendre leur bien, les agences immobilières ont obtenu 67% de parts de marché, les particuliers 21% et le reste (12%) étant des projets vendus via des amis, des notaires, etc.

    Les acquéreurs privilégient les agences immobilières

    68% d’entre eux ont choisi de passer par une agence pour acquérir un bien immobilier, 18%   par les solutions entre particuliers et 14%  via des amis, des notaires, etc.

    Les agents immobiliers sont en effet très performants : leur professionnalisme, leur parfaite maîtrise de la réglementation et surtout leur réelle expertise du marché leur permet de vous conseiller au mieux en travaillant sur une estimation précise de votre studio, de votre appartement ou de votre maison. En plus, ils vous proposent de nombreux services et  vous accompagnent tout au long du processus de vente et ce, dès la rédaction de l’annonce immobilière.

    Se passer d’une agence immobilière pour vendre un bien immobilier ? Si certains pensent encore que c’est mieux, ils ont donc tort… Les agents immobiliers sont de vrais professionnels et les particuliers le savent.

     

    *Étude publiée le 1er avril 2015 sur Immobilier 2.0
    ...

    Lire la suite

    Publié le


  • Février 2015

    Levallois, ville en mouvement à l’immobilier si divers...

    C’est au XIXe siècle que la ville a été créée de toute pièce, selon un plan très spécifique, fait de rues perpendiculaires.

    Des petites surfaces...

    Elle devient un haut lieu industriel : cycles, automobiles, parfumeries, aviations, métallurgie... Toutes les industries pionnières s’y installent. Maisons individuelles, immeubles en briques, petites surfaces habitables pour loger les ouvriers (studios, deux ou trois pièces) souvent agrémentées de moulures, de parquets en chêne et de cheminées : la ville prend forme autour d’espaces verts, entre la Seine et Paris. Et les transports en commun se mettent en place.

    ...aux appartements clairs et spacieux

    Mais avec la fermeture de la dernière industrie, Citroën, la ville change. Dès la fin des années 80, de nouvelles constructions sortent de terre. Les plus spectaculaires se regroupent sur le front de Seine avec de vastes appartements (parfois jusqu’à 6 ou 7 pièces), surplombés de terrasses, de balcons. Les plans sont plus fonctionnels, sans m2 perdus, les dégagements remplacent les longs couloirs, les cuisines US voient le jour. Les parkings deviennent incontournables. La pierre agrafée remplace la pierre de taille, les digicodes et autres systèmes de sécurité sont partout.
    Un nouveau quartier est né. Des commerces se créent, des restaurants ouvrent leurs portes, offrent des terrasses ensoleillées...

    Un art de vivre pour toutes les générations

    Et Levallois ne cesse d’évoluer, comme en témoigne les travaux en cours : l’élargissement du quai Michelet et la création de     « circulations douces » pour les cyclistes et les piétons, l’aménagement du parc Collange et de ses alentours, là où s’est longtemps tenu un immeuble Danone. Et, dans toute la ville, de nouvelles constructions côtoient peu à peu les anciens immeubles réhabilités. Les salles de sport se diversifient, les parcs se font de plus en plus accueillants...

    A Levallois, urbanisme et immobilier sont vraiment toujours en mouvement.

    ...

    Lire la suite

    Publié le


  • N°8 - Septembre 2014

    La loi Alur revisitée Le 29 août dernier, le gouvernement a présenté un nouveau plan de relance du logement. Sa volonté : stimuler la construction pour favoriser l'accès au logement et l'investissement locatif ; soutenir un secteur en crise.

    Les principaux domaines concernés :

    L'accession à la propriété

    - Les modalités d'octroi du prêt à taux zéro (PTZ) sont revues, et la période pendant laquelle le remboursement du PTZ est différé sera allongée,

    - Certaines dispositions de la loi Alur sont simplifiées, notamment les formalités en cas d'acquisition d'un bien immobilier.

    Les travaux de rénovation énergétique

    Le taux de crédit d'impôt développement durable sera porté à 30 % pour les travaux de rénovation énergétique engagés depuis le 1er septembre 2014.

    La location

    - Limitation de la mise en œuvre de l'encadrement des loyers, à titre expérimental à Paris,

    - Recentrage de la Garantie Universelle des Loyers (GUL) vers les jeunes salariés et les personnes en situation précaire.

    La vente de terrains

    - Baisse du taux des plus-values,

    - Abattements exceptionnels pour les promesses de ventes et les donations conclues avant le 31 décembre 2015.

    ...

    Lire la suite

    Publié le


  • Mars 2014

    Loi Alur : les principales nouveautés concernant une transaction immobilière

    La loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Loi Alur) est entrée en vigueur  le 27 mars. Elle exige davantage d'informations  de la part du vendeur et de l'agence immobilière pour toute transaction.

    Voici les nouvelles règles à respecter.

    Pour le vendeur , les nouvelles informations à fournir

    Dès l'annonce

    • certifier que le bien est soumis au statut de la copropriété,

    • le nombre de lots que comprend l'immeuble,

    • le montant moyen annuel de la quote-part du budget prévisionnel,

    • et, pour les copropriétés en difficulté, l'exercice ou non d'une procédure d'alerte ou de redressement du syndicat de copropriété.

      Dès le compromis de vente

    • une fiche synthétique de la copropriété établie par le syndic qui regroupe les données financières et techniques de l'immeuble,

    • le règlement de copropriété et l'état descriptif de division,

    • les procès-verbaux des assemblées générales des trois dernières années,

    • le carnet d'entretien de l'immeuble établi par le syndic,

    • le montant des charges courantes du budget prévisionnel et des charges de travaux payées par le vendeur au cours des deux exercices comptables précédant la vente,

    • la part du fonds de travaux du vendeur pour les copropriétés en disposant, 

    • les sommes qui seront dues par l'acquéreur,

    • un état global des impayés de charges au sein du syndicat et de la dette vis-à-vis des fournisseurs,

    • une notice informant l'acheteur sur les acteurs de la copropriété et sur les droits et obligations des copropriétaires

    Pour l'agence immobilière, les nouvelles obligations

    Dans les annonces

    -    mentionner ses honoraires TTC, exprimés en pourcentage de prix, même lorsque ces honoraires sont inclus dans le prix de vente,

    -    mentionner son statut, ainsi que dans les mandats de vente ou de recherche et dans     tous les documents de transaction.

    Pour les mandats simples 

    • préciser tous les moyens employés pour diffuser les annonces auprès du public.

    Pour les mandats exclusifs

     - informer le vendeur des actions engagées pour exécuter sa mission,

    -  préciser les modalités selon lesquelles il rend compte de ses actions au vendeur dans une périodicité déterminée à l'avance.

     

     

     

    ...

    Lire la suite

    Publié le